(FIV 1 – étape 5) TEC 1 : report et annulation du transfert

Nous nous sommes quittés sur une bonne nouvelle après la ponction du 12 octobre 2019, puisque 5 embryons nous attendent désormais sur la banquise ! Depuis, nous avons changé d’année aussi je vous souhaite une excellente année à toutes et à tous, pleine de petits et grands bonheurs et bercée de sérénité et d’amour !!

De notre côté, on nous avait dit « pas de transfert frais à cause de l’hyperstimulation, on laisse passer un cycle sans traitement et on fait un transfert d’embryon congelé (TEC) »… C’était sans compter les aléas du calendrier de fin d’année 2019 ! Parce qu’il ne fallait pas compter sur un TEC entre Noël et le Nouvel An en raison de la fermeture du labo de PMA. Bon, je ne vais pas cracher dans la soupe, ils ne ferment qu’en août et une semaine pour les fêtes de fin d’année, ce n’est pas énorme non plus. Oui, mais… c’est sans compter les caprices de mon corps qui m’a fait la blague de faire venir les règles pile au mauvais moment. Si bien que notre éventuel TEC tombait pile entre Noël et le Nouvel An ! Bad timing !

Vous me suivez ? Pas de transfert frais fin octobre, la faute à l’hyperstimulation. Pas de TEC fin novembre, car un cycle de pause sans traitement. Et pas non plus de TEC fin décembre, fermeture du labo oblige ! Après avoir dû gérer notre frustration et les fêtes de fin d’année (qui ne sont jamais vraiment une partie de plaisir pour moi mais que j’ai compensées en dégustant du bon vin et des crustacés !), nous démarrons donc l’année 2020 regonflés à bloc.

Mes règles débarquent, à J4 je démarre les injections de gonal-f à raison de 50 UI car la gynéco préfère stimuler progressivement suite à mon hyperstimulation du mois d’octobre.

A J10, première échographie avec mesure des follicules, mesure de l’endomètre et doppler pour mesurer l’afflux sanguin vers l’utérus en vue du transfert. On compte une vingtaine de follicules par ovaire (SOPK mon ami…), tous inférieurs ou égaux à 8 mm. L’endomètre est déjà à 11,4 mm, vous comprendrez plus loin le pourquoi de ce « déjà »… La gynéco augmente le dosage de gonal-f de 50 UI à 75 UI.

A J13, nouvelle échographie, on compte désormais une trentaine de follicules par ovaires, tous inférieurs ou égaux à 8 mm sauf un de 12 mm à gauche. L’endomètre mesure à présent 15 mm, on passe le dosage de 75 à 100 UI pour booster le follicule de 12 mm. Si je n’ai pas un follicule mature sous 48 heures, pas de transfert…

A J15, troisième échographie, toujours mes 30 follicules dans chaque ovaire, j’ai un follicule mûr qui mesure 18 mm et un deuxième de 12 mm, tous deux à gauche. Le soir-même, je déclenche mon ovulation par une injection d’ovitrelle. C’est donc une petite victoire à nuancer… Mon endomètre mesure 18 mm, la gynéco me donne un traitement minimal car il doit absolument repasser sous les 15 mm pour rendre le transfert possible. Et si mon endomètre a tendance à se développer à ce point, il faudra envisager une hystéroscopie pour voir de plus près ce qui cloche… Yeah…

Nos embryons congelés ont 5 jours, le transfert ne se fera donc que 5 jours après l’ovulation. Dès le jour de l’ovulation, je démarre le progestan à raison d’un ovule par jour par voie vaginale. Le lendemain viennent s’ajouter un sachet quotidien d’aspégic nourrisson et un comprimé de provames.

Aujourd’hui, J21, dernière échographie de veille de transfert et prise de sang pour connaître les dosages hormonaux. Nous n’avons dormi que trois heures à cause du stress qui monte : si l’endomètre n’est pas redescendu sous la barre des 15 mm, le transfert prévu demain sera annulé et ce mois de traitement n’aura servi à rien. Dès les premières minutes de l’échographie, le verdict tombe, l’endomètre est à 17,7 mm. Le transfert n’aura probablement pas lieu. Je préviens Chéri dès mon retour en salle d’attente, il accuse durement le coup. Moi je ne sais pas, je crois que je m’y attendais… J’ai l’impression que nous sommes systématiquement concernés par les faibles probabilités de galères, loupés, et autres complications.

Nous nous dirigeons vers le service PMA pour la prise de sang mais je sais qu’elle sera inutile. J’explique la situation à la gentille personne chargée de nous accueillir et de traiter les dossiers. Elle semble supposer comme moi que cette prise de sang ne servira à rien, elle nous propose de rester dans le couloir en attendant que la gynéco passe, ce qui ne devrait pas trop tarder. En effet, la voilà qui arrive et qui m’interroge dès qu’elle nous voit par un « Alors ?! ». Je lui indique le pauvre score de mon endomètre, elle tend la main pour consulter l’échographie et la sentence tombe « c’est mort… on annule le transfert et on arrête tout ». Vous allez me dire qu’elle est insensible ou inhumaine mais non, elle est généralement enthousiaste et juste, elle n’enrobe pas les choses et ne perd pas son temps en paroles inutiles mais nous l’apprécions pour cela. Bref, vous l’aurez compris, TEC ONE ce n’est pas pour demain… Même joueur joue encore…

Evenement-organise-annule

Publicité

2 commentaires sur “(FIV 1 – étape 5) TEC 1 : report et annulation du transfert

  1. Mince 🙁 je ne savais pas que l’endomètre pouvait étre trop épais et qu’ils pouvaient essayer de le faire mincir. Est-ce qu’ils envisagent d’adapter le protocole ? (chez nous ils faisaient soit cycle naturel soit substitué). Courage !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s